Comment rassurer un patient inquiet et anxieux ?

L’anxiété est l’une des maladies capables de bouleverser complètement la vie d’une personne. Il n’est pas impossible qu’un de nos proches en souffre. Si cela arrive, il est important de savoir le calmer et le rassurer. Découvrez comment rassurer un patient inquiet et anxieux.

Comment rassurer un patient inquiet et anxieux ?

Comprendre le patient inquiet

La compréhension est la première étape pour rassurer un patient inquiet et anxieux. Vous devez avant tout savoir que chaque être humain réagit différemment à la peur. Si certains répondent par l’inhibition ou la fuite, d’autres préfèrent le combat.

Les personnes atteintes d’anxiété deviennent très sensibles à la moindre menace. Il est donc important de prêter attention aux manifestations du malaise chez le patient. Cela vous permettra de mieux lui venir en aide.

Lui apporter un soutien pour le rassurer

Pour venir en aide au patient anxieux, le mieux serait de lui demander clairement le genre de soutien qu’il souhaite obtenir. Il peut par exemple être question de l’aider à détailler les tâches en différentes étapes afin qu’il puisse voir plus clair.

Le patient peut aussi avoir besoin de discuter par rapport à une situation assez compliquée qu’il traverse. Dans l’un ou l’autre des cas, il est important de reconnaître l’indépendance et l’autonomie de la personne concernée.

Certains ont juste besoin d’être soutenus émotionnellement pour être rassurés. Si la relation que vous entretenez avec le patient est assez forte, vous avez davantage de chance de le rassurer. N’oubliez surtout pas que le soutien que vous lui apportez vise à lui donner un coup de main afin qu’il puisse s’aider lui-même.

Il peut toutefois y avoir des exceptions. Lorsqu’il s’agit par exemple d’une sévère dépression, le patient a des difficultés à réaliser certaines tâches lui-même. Lorsque la dépression n’est pas si grave, il serait préférable de lui apporter simplement un soutien sans pour autant réaliser à sa place des tâches.

Encourager et accompagner le patient anxieux

Comme toute autre maladie psychique, vous devez impérativement encourager le patient souffrant d’anxiété si vous souhaitez le rassurer. Vous devez l’inciter à suivre un traitement et à voir un professionnel de la psychothérapie.

Notez bien que lorsque la personne malade se sent seule ou ne fait rien, son mal pourrait s’aggraver. Le simple fait de vous montrer présent à ses côtés est déjà une excellente façon de la rassurer. Vous devez lui montrer beaucoup d’attention.

Votre patience est aussi un élément pouvant l’aider à avancer vers la guérison. Évitez au maximum de le juger et encore moins de chercher à le rabaisser d’une manière ou d’une autre.

L’aider à se calmer

La plupart du temps, les patients atteints d’anxiété pensent toujours au pire. Vous pouvez donc les aider à se changer les idées et donc à calmer leur angoisse. La thérapie cognitive vous sera donc d’une aide précieuse ici. Il s’agira de lui poser trois différentes questions.

Amenez-le en premier lieu à réfléchir sur le pire des scénarios qui pourrait se produire. Demandez-lui ensuite de penser au meilleur des scénarios qui peut arriver. Enfin, abordez avec lui le scénario a beaucoup plus de chance de se réaliser.

En conclusion, le patient inquiet et anxieux est celui qui éprouve le besoin d’être réconforté. Il n’est pas toujours facile de réussir à calmer une personne stressée. Cependant, en prenant le temps de bien la comprendre et en appliquant les autres conseils, vous réussirez à la tranquilliser. N’oubliez pas de lui montrer votre affection. Bonne chance !


Articles connexes :

Anxiété pré-opératoire: comment se calmer avant l’opération ?

Comment se protéger des autres quand on est une éponge ?