Comment apprendre à méditer en pleine conscience ?

La méditation en état de pleine conscience est cette activité qui permet à l’être humain, d’accéder à une dimension supérieure de sa spiritualité.

Pour la réussir, il est important de la faire suivant une méthodologie bien précise.

Vous souhaitez apprendre à méditer en pleine conscience ? Voici comment le faire.

Comment apprendre à méditer en pleine conscience

Comprendre la différence entre la méditation classique et celle pratiquée en pleine conscience

D’entrée, il faut signifier que la méditation en pleine conscience est la méditation validée par les neurosciences.

Contrairement aux autres formes de méditation, vous n’avez pas besoin de vous asseoir en tailleur dans une pièce pour le faire.

La pratique de la méditation en état de pleine conscience peut se faire partout et en toutes circonstances.

Que vous soyez seul, au travail ou à maison en famille, vous pouvez vous y atteler.

En campagne ou en ville, en position assise ou debout, en mangeant ou en buvant, toutes les situations sont bonnes pour la méditation en pleine conscience.

Toutefois, la méditation en pleine conscience exige la présence d’esprit, le calme, la profondeur et la sérénité.

Il faut idéalement être le moins distrait possible, ne pas être angoissé, ou ne pas être envahi par des pensées négatives et de ruminations.

La respiration profonde, un exercice de méditation en pleine conscience

Pour pratiquer la méditation en pleine conscience, il faut commencer par contrôler sa respiration.

Elle doit être profonde et se faire de façon régulière.

Entre deux actions, marquez de petites pauses et prenez le temps de respirer pendant quelques secondes.

Vous pouvez choisir de pratiquer cette respiration pendant 5, 20 ou 30 secondes.

L’objectif, étant de rester concentré sur la cause et uniquement sur elle.

Faites pour cela, le vide autour de vous.

Libérez votre esprit de ce que vous faisiez avant ou de ce que vous ferez après.

Laissez ensuite, l’air entrer dans vos poumons et en ressortir par la suite.

Vous sentirez alors le gonflement et le dégonflement de votre ventre.

Ce ne sont pas seulement vos poumons qui réagiront à cet exercice, mais tout votre corps et chaque compartiment de votre être.

Il peut arriver que pendant une respiration profonde, votre esprit s’envole et que vos pensées vous embarquent ailleurs.

Si cela arrivait et que vous en prenez conscience, il vous suffit d’en sourire et de revenir à votre exercice.

La marche pour méditer en pleine conscience

Pour méditer en pleine conscience, vous pouvez aussi choisir de marcher.

Cet exercice peut se faire n’importe où : chez vous, en balade ou pendant un trajet.

Pratiquer la pleine conscience en marchant a souvent porté de bons fruits.

Le principe de cette technique est simple.

Vous vous déplacez à pied d’un endroit à un autre tout en gardant conscience de ce que vous faites.

En d’autres termes, vous devez marcher en étant spirituellement présent quant au fait de marcher.

Il n’est pas important ici de fixer une destination précise.

Il n’est pas non plus important de considérer le point de départ.

L’essentiel, c’est de marcher simplement.

Pour la réussite d’une méditation en pleine conscience, il est important de considérer chaque pas posé comme une destination en soi.

Vous ressentirez alors la sensation du pied qui touche le sol (à commencer par le talon avant d’accéder au reste du pied).

Il n’y a pas de pression à se mettre.

Chaque personne qui médite peut choisir son rythme.

Pour aller plus loin, la technique de la marche pour la méditation en pleine conscience peut reposer sur la technique de l’ancrage.

Dans l’imagination, les racines partent des pieds du marcheur pour s’enfoncer dans le sol à chaque pas.

Autres activités visant à une méditation en pleine conscience

Toutes les activités de la vie ou presque, peuvent servir à pratiquer une méditation en pleine conscience.

L’essentiel, c’est que la personne qui médite fasse l’activité en la vivant pleinement.

Cela étant, en jardinant, en faisant la vaisselle, en conduisant sa voiture ou en faisant autre chose, vous pouvez méditer en pleine conscience.

Autrement dit, pratiquer la méditation en pleine conscience consiste à s’adonner à une activité en y consacrant le maximum d’attention.

Ainsi, vous pouvez tenter l’expérience de la pleine conscience dans votre quotidien.

Mieux, vous pouvez la faire plusieurs fois dans la journée.

Vivre une vie de pleine conscience, c’est possible et c’est d’ailleurs, la meilleure manière de vivre.

En guise de conclusion, il faut retenir qu’il n’y a pas de méthodes standards pour apprendre la méditation en pleine conscience.

La seule exigence, étant de rester présent spirituellement entre deux activités.


Articles connexes :

Pourquoi les aide soignants ont-il une boule de stress au diaphragme ?

Comment augmenter sa fréquence vibratoire pour se sentir mieux ?